INOUBLIABLE VILLAGE : LA GOULETTE

Posté le Samedi 24 mars 2007

 DANS CE BLOG LA  PREMIERE PAGE RESTE CONSACREE A LA GOULETTE  PETIT VILLAGE A 12 KM DE TUNIS

AMUSEZ-VOUS,SOUVENEZ-VOUS ….MES SOUVENIRS SONT PROBABLEMENT UN PEU LES VOTRES. 

UN VERRE DE BOUKHA OU DE CITRONADE A LA MAIN .N’OUBLIEZ PAS LE JASMIN DE L’AUTRE)

LE PARADIS PERDU C’EST LA DANS MON COEUR ET DANS CELUI DE TOUS LES TUNES QUI PASSAIENT LEURS VACANCES CHAQUE ETE A LA GOULETTE

Image de prévisualisation YouTube 

NOUVELLE VIDEO POUR VOUS .-AMICALEMENT *

Image de prévisualisation YouTube

LA GOULETTE NEUVE OU JE SUIS NEE

Image de prévisualisation YouTube

lagoulette @ 4:37
Enregistré dans A LA GOULETTE
histoire vraie

Posté le Samedi 21 juin 2008

botonusa.gifLe 20 juillet 1969, en tant que commandant du module lunaire Apollo 11, Neil Armstrong fut la première personne à poser le pied sur la lune.
Ses premières paroles après avoir marché sur la lune :
« C’est un petit pas pour l’homme, mais un grand pas pour l’humanité » ont été retransmises sur terre et entendues par des millions de personnes.
Mais juste avant de rentrer dans la capsule, il fit cette énigmatique remarque :
« Bonne chance, M.Gorsky. »
Beaucoup de gens de la NASA pensèrent qu’il s’agissait d’une remarque gratuite à propos d’un cosmonaute soviétique rival.
Pourtant, après vérification, il s’avéra qu’il n’y avait aucun Gorsky dans le programme spatial russe.
Pendant des années, beaucoup de gens demandèrent a Armstrong ce que le « Bonne chance, M Gorsky » signifiait, mais Armstrong se contentait de sourire.
Le 5 juillet 1995, à Tampa Bay en Floride, alors qu’il répondait à des questions après un discours, un reporter lui posa la fatidique question toujours sans réponse depuis plus de 26 ans. Cette fois, finalement, il répondit.
M.Gorsky étant mort maintenant Neil Armstrong pensa qu’il pouvait répondre à la question.
Il raconta donc qu’en 1938, lorsqu’il était enfant, dans une petite ville du Middle West, il jouait au base-ball avec un ami dans l’arrière-cour. Son ami frappa une balle qui atterrit dans le jardin de ses voisins, près de la fenêtre de la chambre.
Ses voisins étaient M et Mme Gorsky. Alors qu’il se baissait pour ramasser la balle, le jeune Armstrong entendit Mme Gorsky crier à M Gorsky :
« Quoi ! Une pipe ? Tu voudrais que je te fasse une pipe ? Je te ferai une pipe le jour ou le gamin d’à coté marchera sur la lune !

lagoulette @ 3:35
Enregistré dans HISTOIRES DROLES
c’est pour Claude

Posté le Samedi 21 juin 2008

bfsjuvi3.gif

Un très vieil homme se présente au Paradis. Saint Pierre qui joue aux cartes avec son pote Miquelon, l’accueille.
- « Bonjour mon brave, qui êtes-vous ? »
- « J’ai des problèmes de mémoire et ne m’en souviens pas ! » répond le vieillard, désolé.
Saint-Pierre essaie vainement d’en savoir plus, sans résultat. Découragé, il va voir Jésus.
- « Dit, p’tit ! Il y a un vieil homme à l’entrée qui est complètement amnésique. A mon âge, je n’ai plus la patience. Va le voir et essaie d’en savoir un peu plus !  »
Jésus se rend aux portes du Paradis.
- « Bonjour monsieur, comment vous appelez-vous ?  »
- Le concierge m’a déjà posé la même question ! Je ne m’en souviens plus !
- « Jean, peut-être ?  »
- « Ca ne me dit rien ! » dit le vieil homme.
- « Jacques… Denis… Marcel… »
- « Non, non, non ! » répond inlassablement l’homme.
- « Bertrand… Joseph… Bernard…  » insiste Jésus.
- « Joseph… Oui, c’est cela, je crois que je me prénomme Joseph ! » dit le vieil homme.
- « Bon, c’est déjà une bonne chose ! Et quel métier exerciez-vous ?  »
- « Bof ! répond le vieillard. Je ne sais plus !  »
- « Cordonnier… électricien… maçon… ébéniste… médec… »
- « Le bois, oui le bois ! Je travaillais le bois ! « Coupe le vieil homme.
Les yeux de Jésus commencent à s’illuminer.
- « Ca me revient un peu ! Continue le vieil homme. J’ai fais un long périple pour mon fils !  »
Jésus s’avance alors vers l’homme en ouvrant ses bras en grand, les yeux embués de larmes
- « Papa ! » dit-il radieux.
Le vieillard est fou de joie. Il ouvre les bras et s’avançant vers Jésus, lance :
- « Pinocchio !  »

lagoulette @ 3:24
Enregistré dans DROLE, HISTOIRES DROLES
les reves

Posté le Samedi 21 juin 2008

flamme.jpg

Le 1er ministre est dans un avion.
Soudain, le moteur explose.
Une seule solution pour sauver sa peau, sauter en parachute !
Malheureusement, dans sa précipitation, francois oublie le parachute et le voilà, tombant comme un caillou vers le sol à 250 km/h.

Soudain, le défunt Président, François Mitterrand lui apparaît et lui dit :
« François, crie Vive le PS et tu seras sauvé ». 
Fillon refuse, « ca va pas, non ?? »
Mitterrand revient encore et dit
« Fillon , regarde le sol, comme il se rapproche vite ; crie Vive le PS et tu seras sauvé ».
fillon refuse toujours, mais à 100 mètres du point d’impact fatal, il hurle de toutes ses forces « VIVE LE PS ».
Mitterrand le prend alors par dessous les aisselles et le dépose délicatement sur le sol.
L’émotion est telle que Fillon  tombe dans les pommes.

Quand il se réveille enfin, Mitterand a disparu, mais Nicolas est là, qui le regarde méchamment et qui lui dit
« Non seulement tu dors pendant les réunions, mais en plus tu gueules des conneries !!! »

lagoulette @ 3:14
Enregistré dans HISTOIRES DROLES

Posté le Samedi 21 juin 2008

296.gifToto est à la pêche avec un copain. Il demande à ce dernier ce qu’il a commandé pour Noël. Le copain explique qu’il a commandé une console de jeu avec plein de jeux. Puis il demande à Toto ce qu’il a commandé de son côté pour Noël. Toto répond : « Un tampax ».  » C’est quoi comme jeux un tampax ? » demande le copain. Toto répond :  » Si j’ai bien compris la pub ça te permet de faire de la natation, de l’équitation, de l’escalade, et même d’aller en boîte ! ».

lagoulette @ 3:03
Enregistré dans DROLE, HISTOIRES DROLES
SI ELLE PERDS L’ENFANT

Posté le Samedi 21 juin 2008

2tx13dfw.gifUne corse de 17 ans rentre penaude chez ses parents au petit matin
- « Papa, maman, j’ai couché avec un homme et je suis enceinte… »
Le père tourne fou, brandit son fusil, demande qui est le coupable et jure sur la Madone qu’il va le plomber.
La gamine :
- « Mais c’est un type bien, il va prendre ses responsabilités ».
Sur ces entrefaites, une grosse berline entre dans la cour de la fermette et un grisonnant ultra classe en descend. Il salue, s’assied à la table et s’adresse aux parents de la petite :
- « J’ai eu commerce avec votre fille et mes obligations familiales m’interdisent de prolonger notre relation, cependant je suis un homme d’honneur et je tiens à ce qu’elle et son enfant ne soient pas laissés dans le besoin, c’est pourquoi je vous propose l’arrangement suivant » :
- « S’il naît un garçon je lui ouvre un compte que je crédite d’un million d’euros, et j’ajoute une chaîne de 5 concessions BMW dans tout le pays ».
- « Si en revanche il lui naît une fille elle aura la même somme et une chaîne de 10 salons de coiffure sur toute l’île ».
- « Par contre, si elle perd l’enfant …. » Le père lui pose la main sur l’épaule et l’interrompt :
« Tu la rebaises ».

lagoulette @ 2:50
Enregistré dans HISTOIRES DROLES, HISTOIRES JUIVES
SAGESSE MEXICAINE

Posté le Samedi 21 juin 2008

0uklvpaj.gifAu bord de l’eau, dans un petit village mexicain, un bateau rentre au port.

Un américain qui est là, complimente le pêcheur mexicain sur la qualité de ses prises et lui demande combien de temps il lui a fallu pour les capturer.

- « Pas très longtemps » répond le Mexicain.

- « Mais alors, pourquoi n’êtes-vous pas resté en mer plus longtemps pour en attraper plus ? » demande l’Américain.

Le Mexicain répond que ces quelques poissons suffisent à assurer la subsistance de sa famille.

L’Américain demande alors :

- « Mais que faites-vous le reste du temps ? »

- « Je fais la grasse matinée, je pêche un peu, je joue avec mes enfants, je fais la sieste avec ma femme. Le soir, je vais au village voir mes amis, nous buvons du vin et jouons de la guitare. J’ai une vie bien remplie.

L’Américain l’interrompt :

- « J’ai un MBA de l’université de Harvard et je peux vous aider.

Vous devriez commencer par pêcher plus longtemps.

Avec les bénéfices dégagés, vous pourriez acheter un plus gros bateau.

Avec l’argent que vous rapporterait ce bateau, vous pourriez en acheter un deuxième et ainsi de suite jusqu’à ce que vous possédiez une flotte de chalutiers.

Au lieu de vendre votre poisson à un intermédiaire, vous pourriez négocier directement avec l’usine et même ouvrir votre propre usine.

Vous pourriez alors quitter votre petit village pour Mexico, Los Angeles, puis peut-être New York d’où vous dirigeriez toutes vos affaires. »

Le mexicain demande alors :

- « Et combien de temps cela prendrait-il ? »

- « 10 ou 20 ans », répond l’Américain.

- « Et après ? »

- « Après ? C’est là que ça devient intéressant », répond l’Américain en riant,

« Quand le moment sera venu, vous pourrez introduire votre société en bourse et vous gagnerez des millions. »

- « Des millions ? Mais après ? »

- « Après ? »

- « … Vous pourrez prendre votre retraite, habiter dans un petit village côtier, faire la grasse matinée, jouer avec vos enfants, pêcher un peu, faire la sieste avec votre femme et passer vos soirées à boire et à jouer de la guitare avec vos amis… »

lagoulette @ 2:11
Enregistré dans A MEDITER, HISTOIRES DROLES, HISTOIRES JUIVES
L INDIEN

Posté le Samedi 21 juin 2008

874.gif

Un enfant Indien demande à son père:
- Dis papa, pourquoi mon grand frère s’appelle « Tonnerre Qui Gronde Dans La Nuit « ?
- Parce que, au moment ou ton frère est né mon enfant, le tonnerre grondait dans la nuit.
- Dit papa, pourquoi ma grande soeur s’appelle « Soleil Qui Eclaire l’Horizon » ?
- Parce que, au moment ou ta soeur est née mon enfant, le soleil éclairait l’horizon.
- As-tu compris, « Chiens Qui S’Enculent Devant la Porte »?

lagoulette @ 1:26
Enregistré dans HISTOIRES DROLES
12345...94